Comment le soudage TIG peut être utilisé pour le métal ?

Publié le : 30 mars 20238 mins de lecture

Comment le soudage TIG peut être utilisé pour le métal ?

Le soudage TIG improprement appelé soudage à l’arc est un moyen extrêmement précis et contrôlé pour souder du métal. Ce processus se fait à l’aide d’un courant électrique, d’un gaz inerte, d’un arc de soudage et d’un matériau de remplissage. Dans l’industrie française, ce type de soudage est largement utilisé pour fabriquer des pièces diverses, en particulier à partir de métaux.

Introduction au soudage TIG

Le soudage TIG est une technique de soudage terriblement populaire, financièrement abordable et très précise, ce qui en fait une option de soudage pratique et rentable pour de nombreux travaux de soudage. Son nom vient de la technologie d’arc utilisée avec un gaz de protection pour le souder, ce qui est ce qu’on appelle un Arc Tungstène Inert Gas (TIG).

Le soudage TIG est couramment utilisé pour raccorder des métaux qui pourraient être trop mous pour un autre type de soudage et qui nécessitent une plus grande précision. Ces métaux peuvent comprendre des alliages légers tels que l’aluminium et son alliage, le titane et le magnésium, ainsi que des métaux plus durs comme l’acier au carbone et l’acier inoxydable.

Comment fonctionne le soudage TIG ?

Le soudage TIG est également appelé soudage à l’arc avec gaz de protection. Un arc se crée entre l’électrode du tig (généralement en tungstène) et la pièce à assembler. A partir de cet arc, un courant électrique est engendré qui fond le métal présent sur les arêtes à souder. Pour la protection contre l’oxydation, de l’argon ou un autre gaz noble peut être ajouté dans le courant et une gaine de tungstène sera nécessaire pour diriger la chaleur et la lumière produite par l’arc. Il existe plusieurs types de procédures différentes, chacune adaptée aux métaux ou alliages spécifiques à souder.

Commercialisation du soudage TIG dans l’industrie française

Le soudage TIG est une technique très développée et largement utilisée pour souder différents types de métaux dans l’industrie française. Du point de vue de l’industrie, le soudage TIG permet un niveau élevé de contrôle et de précision lors de la soudure de l’assemblage. En revanche, le soudage TIG nécessite des compétences et une formation spécialisée pour pouvoir effectuer la soudure correctement dans des conditions de sécurité optimales, ce qui augmente les coûts de production.

Types de soudage TIG

Le soudage TIG est une technique polyvalente et peut être adaptée à de nombreux types de métaux et de matériaux. Le type le plus commun est le soudage TIG à l’arc direct. Cette technique est très utile pour des matériaux mous comme l’aluminium et son alliage, le titane et le magnésium.

Le soudage à l’arc TIG indirect implique la soudure d’un élément porteur métallique à l’arc. Par exemple, l’acier au carbone et l’acier inoxydable peuvent être soudés aux joints à l’aide d’un fil fourni. Cette technique est particulièrement utile pour les métaux plus durs qui ne peuvent pas être soudés à l’arc direct.

Le soudage TIG peut également être réalisé à l’aide d’une variété de techniques spécialisées. Ces techniques comprennent le soudage au plasma, le brasage à la pâte et le soudage par points. Ces techniques sont toutes adaptées pour des matériaux spécifiques et sont largement utilisées par l’industrie française lors de travaux de fabrication complexes.

Caractéristiques principales du soudage TIG

  • Tolérance élevée: Le soudage TIG est connu pour être particulièrement précis, ce qui en fait un choix préféré pour des jointures très précises et une précision plus élevée. La précision est ce qui compte le plus dans le soudage TIG, avec une tolérance plus ou moins de 0,1 mm.
  • Soudage extensible: Cette méthode de soudage permet de soudure des supports métalliques qui sont difficiles à souder avec d’autres procédures. Le soudage TIG peut être utilisé à la fois pour les métaux mous et plus durs.
  • Superficie plus propre: Ce type de soudage offre un niveau élevé de contrôle et une meilleure apparence du soudage, ce qui est avantageux à un travail professionnel si les coutures doivent être apparentes. La tâche est extrêmement précise et ne laisse que peu ou pas de résidus de soudure.

Inconvénients du soudage TIG

Nécessite du matériel spécialisé et une formation

Le soudage TIG est une technique complexe et spécialisée qui nécessite l’utilisation d’équipements et de matériels spécialisés, qui peuvent être coûteux. En outre, le soudage TIG nécessite l’utilisation d’un arc de soudage et l’application de l’arc à l’aspect technique est une tâche difficile qui nécessite des compétences et une formation spécialisées.

Durée plus longue

Le soudage TIG est une technique plus longue et laborieuse que les autres, certaines pièces peuvent prendre jusqu’à 4 ou 5 fois plus de temps à souder qu’avec un autre type de soudure.

Procédé coûteux

Le soudage TIG est un procédé de soudage relativement coûteux. Cela est dû en grande partie aux équipements et fournitures nécessaires pour effectuer ce type de soudage. Par exemple, les torches TIG sont généralement plus chères que les torches MIG, et les électrodes en tungstène sont également plus chères que les électrodes en acier inoxydable. De plus, le soudage TIG nécessite généralement plus de temps et d’efforts que le soudage MIG, ce qui peut également entraîner des coûts supplémentaires.

Avantages du soudage TIG

Le soudage TIG (Tungsten Inert Gas) est largement reconnu comme étant l’un des méthodes de soudage les plus précises et les plus robustes. Cette méthode de soudage est très souvent utilisée pour les applications exigeantes qui nécessitent une qualité de soudure supérieure et une grande fiabilité.

Qualité et précision

Le soudage TIG offre une très grande précision et une qualité de soudure optimale. Les soudeurs sont en mesure d’ajuster très précisément le courant, la vitesse et la température de soudage. La flamme du gaz inerte protège le métal des impuretés et de l’oxydation, ce qui permet d’obtenir des joints sans défauts.

Durabilité et flexibilité

Le soudage TIG est très résistant et permet une flexibilité accrue. Les soudures peuvent être faites sur des métaux tels que l’aluminium, l’acier inoxydable et le titane. Les soudures TIG sont également très résistantes aux vibrations et à la corrosion.

Soudage sûr

Le soudage TIG est un processus de soudage très sûr. Le gaz inerte est utilisé pour protéger le métal des impuretés et pour éviter que les étincelles ne s’enflamment. De plus, la vitesse de soudage peut être réglée pour éviter une surchauffe et une fusion excessive.
 

Si vous avez des questions sur les outils, n’hésitez pas à vous rendre sur bricoloutils.com.

 

Quels sont les outils et accessoires de bricolage indispensables pour assembler ou souder des pièces entre elles ?
Commander des chaussures pour cuisinier en ligne

Plan du site